scolaire

 

Une assurance scolaire, pour couvrir les dommages causés et subis par votre enfant à l’école, se souscrit chaque année de juin à octobre.

Une année scolaire se clôture, les vacances estivales peuvent commencer pour les 12.672.900 écoliers, collégiens et lycéens français. Une période d’accalmie de deux mois qui n’entrainera pas les assureurs spécialisés dans la couverture scolaire dans son sillage. Pour eux, les choses sérieuses ne font que commencer. A en juger les nouvelles publicités produits qui se multiplient, l’année scolaire 2014/2015 va encore se révéler particulièrement compétitive. Pour le grand avantage des assurés, qui devraient être les gagnants dans cette guerre des prix et des contrats.

Quand souscrire une assurance scolaire ?

Nombreux sont les parents a avoir été, dès début juin, approchés par leurs assureurs scolaires. Ces derniers n’ont pas hésité à se rappeler à leurs bons souvenirs. Pour autant, devez-vous dès maintenant souscrire une assurance scolaire pour votre enfant ? Tout dépend de votre goût de l’anticipation. Vous pouvez en effet, d’ores et déjà, commencer à y penser. Notamment pour faire le tour de la place en comparant les différentes offres afin de dénicher le meilleur rapport qualité/prix. Vous pouvez également vous ressourcer, laisser l’été passer et vous en occupez dès la rentrée, avec les autres démarches administratives de la période.

Une seule date butoir, l’assurance scolaire doit être souscrite, en général, sous un délai d’un mois maximum après la rentrée des classes. Soit avant octobre pour les écoliers et les collégiens.

Quelles garanties ?

Les garanties offertes en assurance scolaire sont aujourd’hui diverses et variées. De nouvelles prestations apparaissent chaque année, les assureurs s’évertuant à se démarquer de leurs concurrents.

En voici le tronc commun :

Dommages subis par l’enfant

– Prise en charge des frais médicaux
– Supplément chambre particulière en cas d’hospitalisation
– Frais de transport pour soins
– Prothèse dentaire
– Prothèse auditive
– Capital invalidité permanente
– Indemnité en cas de décès
– Bris ou perte de lunettes ou de lentilles
– Bris de bicyclette
– Bris ou vol des vêtements et objets personnels
– Bris ou vol Instrument de musique
– Vol du cartable, fournitures et manuels scolaires

Dommages causés par l’enfant (responsabilité civile)

– Dommages corporels
– Dommages matériels et immatériels
– Dommages matériels directs (stage ou séquence éducative en entreprise)
– Défense recours

Assistance

– Frais de rattrapage scolaire (cours à domicile)
– Conduite à l’école (en cas d’accident)
– Garde à domicile (en cas d’accident)
– Frais de recherche et de secours
– Assistance rapatriement

Les garanties spécifiques :

Dommages subis par l’enfant

– Forfait hospitalisation
– Frais de télévision à l’hôpital
– Frais d’hôtel pour un parent au chevet de son enfant
– Frais de consultation médecin douce
– Frais d’hébergement pour cure
– Bris de fauteuil roulant
– Bris ou vol du matériel de sport
– Agression, Racket
– Bris accidentel de matériel loué pour activité sur neige

Dommages causés par l’enfant (responsabilité civile)

– Dommages exceptionnels
– Dommages immatériels (stage ou séquence éducative en entreprise)

Assistance

– Frais d’aménagement du cadre de vie en cas d’invalidité
– Assistance nounou de remplacement
– Assistance psychologique

Quel prix ?

Accessible, une assurance scolaire (couverture à l’école et sur le trajet de l’école) coute :

  • avec la responsabilité civile de 6 euros à 15 euros par an.
  • avec la responsabilité civile et l’individuelle accident de 15 euros à 30 euros par an.

Un plus chère, l’assurance extra-scolaire (couverture 24/24h, 365/365j) coûte :

  • avec la responsabilité civile de 15 euros à 25 euros par an.
  • avec la responsabilité civile et l’individuelle accident de 15 euros à 40 euros par an.