L’acteur américain Johnny Depp s’est excusé aujourd’hui pour avoir fait une plaisanterie sur un possible assassinat du président Donald Trump, reconnaissant qu’elle était « de mauvais goût ».

Invité du traditionnel festival de musique de Glastonbury, dans le sud-ouest de l’Angleterre, la star de « Pirate des Caraïbes » a eu avec le public hier un échange durant lequel a été abordée la personnalité du président des Etats-Unis.

Après avoir dit que Donald Trump avait vraiment « besoin d’aide » Johnny Depp a lancé : « Est-ce qu’on peut amener Trump ici ? (…) Quand est-ce qu’un acteur a assassiné un président pour la dernière fois ? ».

L’assassin du président Abraham Lincoln en 1865, John Wilkes Booth, était un acteur.

Dans un communiqué envoyé aujourd’hui au magazine People, Johnny Depp dit s’excuser « pour la mauvaise plaisanterie, de mauvais goût, tentée hier soir à propos de Donald Trump ».

« Je voulais seulement faire une blague, pas offenser qui que ce soit », ajoute-t-il.

La Maison blanche a réagi aux propos de Johnny Depp en rappelant que le président Trump « condamne la violence sous toutes ses formes ». Elle « déplore que d’autres comme Johnny Depp ne suive pas son exemple ».