CAC 40

Le Cac 40 attendu hésitant, l'emploi US en ligne de mire

La Bourse de Paris devrait rouvrir ses portes sur une note hésitante, voire en légère baisse. A une demi-heure de l’ouverture, le contrat Cac 40 cède 6 points. La tendance dépendra essentiellement des chiffres de l’emploi américain du mois d’avril. Le rendez-vous est fixé à 14h30.

Le Cac 40 consolide avant la décision de la Fed

Après deux jours de hausse, le Cac 40 enclenche la marche arrière. L’indice parisien termine la séance de mercredi en baisse limitée de 0,23 %, à 4.487,39 points. La stagnation surprise de l’économie américaine au premier trimestre a refroidi les investisseurs, tout comme l’amende de 2 milliards de dollars dont pourrait écoper BNP Paribas. Les

Le Cac 40 finit en repli de 0,23 % à 4.487,39 points

Après deux jours de hausse, le Cac 40 enclenche la marche arrière. L’indice parisien termine la séance de mercredi en baisse limitée de 0,23 %, à 4.487,39 points. La stagnation surprise de l’économie américaine au premier trimestre a refroidi les investisseurs, tout comme l’amende de 2 milliards de dollars dont pourrait écoper BNP Paribas. Les


Le Cac 40 recule, le PIB américain déçoit

La Bourse de Paris marque le pas, le net ralentissement de la croissance aux Etats-Unis contrebalançant des créations d’emplois plus nombreuses que prévu dans le secteur privé. Wall Street est attendue sur une note hésitante.


Le Cac 40 accélère, hausse en vue à Wall Street

Hésitante en matinée, la Bourse de Paris poursuit son rebond alors que les contrats sur indices américains suggèrent une hausse à New York en ouverture. La fermeté des valeurs bancaires et technologiques contrebalance le repli de Sanofi. Orange, Société Générale et Essilor forment le trio de tête du Cac 40.


Le Cac 40 à l'équilibre, Orange et Essilor entourés

La Bourse de Paris stagne après une ouverture en hausse. Essilor et Orange sont recherchés après leurs publications trimestrielles, tandis que Sanofi et Capgemini reculent. Le secteur bancaire est quant à lui porté par les trimestriels supérieurs aux attentes de Deutsche Bank.