L’investissement dans l’immobilier est l’un des investissements qui présentent beaucoup d’avantages de nos jours. Cela consiste à acheter un logement pour le louer ou le revendre afin de percevoir des bénéfices après. Actuellement, la pénurie de logements incite les promoteurs immobiliers à produire davantage, mais cela nécessite beaucoup de fonds pour pouvoir réaliser le projet. Parfois, ces promoteurs immobiliers n’ont pas les fonds nécessaires pour financer leurs projets que ce soit de la rénovation de bâtiment ou de la création de nouveaux logements. C’est là que le financement participatif immobilier ou crowfunding immobilier entre en jeu, car le promoteur à l’opportunité de proposer son programme immobilier sur une plateforme et les internautes peuvent soutenir ce projet et investir dedans. Le financement participatif immobilier consiste alors à un regroupement de plusieurs personnes particulières pour financer les programmes de construction. Comme vous pouvez le constater, il est possible pour vous de placer votre épargne sur cet investissement et d’être remboursé avec des intérêts après. Mais comment fonctionne le financement participatif immobilier ? Par rapport à cela, on va définir alors ce concept qui est le financement participatif immobilier ou crowdfunding immobilier, les avantages que ce système de financement peut apporter, les obligations et les taux d’intérêt et enfin le rôle des plateformes de financement participatif immobilier.

Le financement participatif immobilier ou crowdfunding immobilier

            Le concept crowdfunding existe déjà depuis plusieurs années, cela consiste à lever des fonds pour financer un projet ou programme. Dans un sens littéral, Crowdfunding signifie « financement par la foule », mais on l’appelle aussi « financement participatif ». Le financement participatif immobilier est l’une des formes de crowdfunding. Cela consiste à regrouper des particuliers qui sont intéressés à financer le programme immobilier des promoteurs dans un esprit collaboratif voir le lien www.koregraf.com. Les collectes ou levées de fonds se passent sur des plateformes de financement en ligne. Ces plateformes servent alors de support en mettant en relations des promoteurs avec des projets immobiliers et les investisseurs. Cela implique donc que les transactions doivent être dématérialisées et désintermédiées. Le Crowdfunding immobilier peut donc être une nouvelle forme d’épargne et d’investissement rentable. Ce concept est fait pour des promoteurs immobiliers qui ont des programmes immobiliers rentables, mais qui sont en manque de fonds et des investisseurs intéressés. Le Crowdfunding immobilier doit financer qu’une partie du projet et le promoteur peut demander des prêts auprès de sa banque pour combler l’autre partie du financement.

Les avantages du financement participatif immobilier

            Le crowdfunding immobilier est bénéfique que ce soit auprès des investisseurs ou auprès des promoteurs immobiliers. En tant qu’investisseur, vous pouvez fructifier vos épargnes et cela peut vous apporter également beaucoup de bénéfices intéressants. Les risques sont moindres et l’investissement peut être aussi diversifié dans différents types de projets comme des bureaux ou des logements. Vous pouvez aussi choisir différentes localisations et varier la nature des projets comme l’aménagement, la promotion, la restructuration ou le lotissement. À la fin du programme, vous pouvez récupérer votre capital qui a été investi avec les bénéfices. Le crowdfunding promet alors des rendements élevés et rentables. Durant la souscription, aucuns frais ne seront facturés ni avant ni après et chaque investissement suit un processus vraiment rigoureux dans la sélection des projets. Pour le promoteur, le financement participatif immobilier lui permet d’arrondir ses fonds pour son programme parce que les banques ne financent jamais à 100 % les projets. Le financement participatif peut être également une épargne à court terme pour vous et les bénéfices peuvent aller de 8 à 12 % annuels dans une période de 9 à 24 mois.

Les obligations et les taux d’intérêt

            Au terme de la réalisation du projet, les investisseurs deviennent des obligataires c’est-à-dire des personnes qui détiennent des obligations auprès des promoteurs. Le promoteur immobilier a l’obligation de rembourser intégralement le montant investi avec les intérêts à la fin de l’opération. Le remboursement du capital peut alors être effectué en deux possibilités. Les deux types de remboursement sont : le remboursement « in fine » et remboursement « échelonné ». Le remboursement in fine est le remboursement intégral du capital à la fin de la réalisation du projet, mais l’investisseur touche régulièrement les intérêts chaque mois ou chaque année. Le remboursement échelonné est le remboursement du capital à la même fréquence que les intérêts. L’investissement dans le crowdfunding peut alors vous rapporter plus de bénéfices que les placements classiques comme les livrets d’épargne. Il peut être l’un des moyens de gagner des revenus passifs facilement. Les taux d’intérêt et la durée dépendent au préalable de la réalisation du projet. C’est après une analyse du programme par des experts de chaque plateforme que les taux d’intérêt peuvent être définis. Les taux peuvent être généralement de 8 à 12 % et dépendent du niveau de risque de chaque opération. Le taux de risque est plus faible comparé au marché boursier. Vous pouvez diversifier vos placements et bien choisir le projet ambitieux.

Le rôle des plateformes de financement participatif immobilier

            Pour bénéficier de ces avantages du crowdfunding immobilier, il est nécessaire de passer par une plateforme qui propose ce type d’opération. Ces plateformes sélectionnent d’abord les projets d’une manière draconienne avant de les proposer aux investisseurs. Il y a des démarches réglementées par l’Autorité des Marchés Financiers pour qu’une plateforme puisse mettre en place une campagne de crowdfunding. Ces plateformes ne peuvent effectuer l’opération que lorsqu’ils sont qualifiés de CIP ou Conseiller en Investissement Participatif. Cette qualification leur donne le droit donc de mettre en relations les promoteurs immobiliers et les investisseurs. L’objectif principal de ces plateformes est de favoriser la bonne entente entre ces deux acteurs. Le crowdfunding permet alors à ces plateformes CIP de proposer des projets sérieux aux investisseurs avec des offres diversifiées. Les plateformes communiquent de façon régulière leurs taux de défauts et les rendements que vous allez obtenir réellement. La raison en est que ces taux peuvent évoluer régulièrement dans le temps et dépend du paramètre comme le type de projet, niveaux de risque, durée de l’opération et taux de défaut.