Valeur sûre et refuge, la pierre est sans aucun doute le placement préféré des Français. Avec le temps, elle s’apprécie et peut résister efficacement aux périodes de crise financière et économique. En plus de profiter des taux d’emprunts immobiliers intéressants, l’investisseur peut aussi accéder à des dispositifs lui permettant de bénéficier d’avantages fiscaux substantiels. Cependant, à l’instar des autres placements, investir dans l’immobilier ne doit en aucun cas s’improviser sous peine de subir certains déboires.

Choisir le bon placement immobilier : partir du bon pied

Au lieu de vous lancer dans une opération improvisée, vous devez faire en sorte à ce que votre investissement soit plus ciblé. Pour cela, il convient de définir au préalable votre objectif tout en ayant une idée précise sur ce que vous comptez faire de votre investissement : se faire un complément de revenu, augmenter le patrimoine, profiter des avantages découlant des différents dispositifs de défiscalisation, planifier une future revente, reprendre le bien après quelques années de mise en location pour en faire votre résidence principale, etc. C’est en fonction de la finalité de votre projet que vous pouvez mettre sur pied une stratégie bien ficelée pour un investissement rentable. Concrètement, ce sont vos objectifs qui vont conditionner le type de bien dans lequel vous allez investir ainsi que son emplacement. Qui plus est, ils vous permettront également d’opter pour le bon placement immobilier susceptible de générer tout un panel d’avantages : résidence principale, immobilier pour la défiscalisation, investissement immobilier locatif, immobilier via des SPCI, crowdfunding immobilier, etc.

Quel que soit votre objectif ou le genre de placement qui vous intéresse le plus, il est primordial de solliciter l’accompagnement d’un professionnel, surtout si vous n’êtes encore qu’un primo-investisseur. Avec un professionnel en gestion de patrimoine dans votre camp, vous pourriez vous mettre à l’abri des investissements à perte. De plus, c’est le genre de professionnel qui est le mieux placé pour savoir quel placement immobilier choisir pour investir.

Se faire guider par un conseiller en gestion de patrimoine

Qui dit investissement immobilier dit un panel de choix de placements nécessitant une analyse au préalable. Donc, avant d’envisager quoi que ce soit, vous devez vous faire conseiller par un professionnel. C’est pourquoi il indispensable de solliciter l’expertise de pointe d’un conseiller en gestion de patrimoine afin de vous assurer d’un investissement rentable et efficace. Avec l’aide de ce professionnel, vous aurez plus de chance de trouver les meilleures options, tant sur le plan patrimonial que financier. Mais d’abord, votre conseiller fera le point sur votre situation patrimoniale et fiscale. Et c’est en fonction de cela qu’il puisse déterminer votre niveau de prise de risque selon vos critères en matière de support d’investissement. Il saura orienter votre choix vers les meilleurs placements immobiliers en mesure de vous garantir un taux de rentabilité plus important. Par ailleurs, toujours grâce au conseiller en gestion de patrimoine, vous pouvez profiter d’un accompagnement sur mesure tout au long des étapes de votre investissement. La valeur ajoutée d’un tel professionnel réside dans le fait qu’il ne pense qu’à vous faire bénéficier d’une plus-value considérable, quel que soit le type de placement immobilier que vous avez choisi.

Les critères pour choisir le meilleur conseiller en gestion de patrimoine

Comme dans tous les métiers, la qualité des prestations diffère d’un conseiller à un autre. Que ce soit pour un placement financier ou un placement immobilier, vous ne devez privilégier que les bons conseillers en gestion de patrimoine. Le critère fondamental que vous devez prendre en considération est la polyvalence. Pour un conseiller en gestion de patrimoine, la polyvalence est déterminante sachant que ses missions sont à la croisée des chemins entre toute une panoplie d’activités comme l’immobilier, la finance, l’assurance, la banque, etc.  Pour ce qui est des compétences, celui-ci doit maitriser sur le bout des doigts le domaine économique, fiscal, financier, social et juridique.

Parce qu’un conseiller en gestion de patrimoine vous accompagne pendant un certain temps et accède à des donnes relativement sensibles, il est primordial de privilégier une personne fiable. Dans ce cas, avant de faire un choix, vérifiez si le professionnel est bien immatriculé à l’Orias. Il doit également être rattaché à une chambre professionnelle agréée auprès de l’AMF (autorité des marchés financiers) ou de la CNCGP (chambre nationale des conseils en gestion de patrimoine) … Bien que ce ne soit pas une obligation, un bon conseiller en gestion de patrimoine doit être titulaire d’un statut de conseiller en investissement financier (CIF).