Vous avez fait le tour des investissements traditionnels et vous pensez sortir des sentiers battus. Parmi les investissements dits « atypiques », l’achat de vins et les œuvres d’art sont régulièrement cités. Parmi eux, la forêt se retire également dans le jeu pour aller dans l’autre sens. Actifs réputés, tangibles et plus rassurants en cette période de crise financière, les forêts et les bois rencontrent de plus en plus leur public. Dans certains cas, investir dans des parcelles de forêts ou de bois à travers des groupements ou directement peut s’avérer être intéressants.

Pourquoi investir dans un forestier privé ?

Il existe de nombreuses façons d’investir dans une forêt ou un bois. À la manière de l’immobilier qu’une personne peut détenir en direct ou à travers une société civile. Aujourd’hui, il est tout à fait convenable de posséder la totalité ou une partie d’un bois, associé à d’autres personnes ou seul. Investissement forestier comporte des aspects positifs, notamment le côté sécuritaire du placement que cela procure. Comme dans tous les placements, un massif forestier possède une valeur évolutive. Cette dernière est liée à l’offre et la demande pour ce terrain privé. Le fait d’investir dans une forêt permet de percevoir un rendement. Synthétiquement, l’acquisition de bois est possible pour obtenir une terre et le stock de bois. Bien sûr, la revalorisation et le rendement ne se distinguent pas par leurs performances. Investissement dans la forêt signifie un placement de diversification à long terme, son rendement net moyen est compris entre 1 à 2 % lissé au fil du temps. Tout dépend des années de production et le type de bois. Cela dépendra des effets climatiques et de la maturité du bois. Cette production est liée à un marché et varie en fonction de la demande. Actuellement, investir dans un bois est plus rentable qu’un fonds euros ou des livrets comme le livret A à 0,5. Les autres utilités d’investir dans les forêts et bois sont les réductions fiscales qui sont cumulatives, mais des mesures spécifiques sont également prises lors d’une transmission de patrimoine ou du calcul de l’impôt sur la Fortune Immobilière. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Comment investir dans la forêt ?

Théoriquement, un particulier peut se mettre au vert en acquérant une ou des parcelles de forêt en direct. Mais leur accès peut être plus difficile que prévu. En effet, il existe de droit d’intérêt bénéfique au profit des acquéreurs forestiers voisins de la parcelle boisée mise en vente. Lors d’un achat forêt, les acheteurs d’une forêt en direct doivent quand même avoir quelques connaissances en choix du peuplement, en coupes de bois, en entretien de la forêt, etc. … Un particulier peut se tourner vers l’achat de parts de groupements fonciers forestiers pour ne pas se prendre des pieds dans une racine. Ces entreprises investissent les sommes collectées en achetant de nombreuses forêts, qu’elles exploitent ensuite en coupant du bois destiné à la vente dans l’industrie et en percevant du loyer de la location du bois pour la chasse. Les associés du groupement forestier confient la gestion administrative et financière et la gestion des actifs à un gérant. En tant qu’associé, vous n’avez pas à vous soucier de la gestion.

Quelles sont les fonctions des groupements forestiers ?

Un groupement forestier est une entreprise civile dont leur vocation est d’acquérir et de gérer des parcelles de forêts ainsi que de bois. Contrairement à l’accès direct, vous confiez la gestion à un professionnel. Il existe des distinctions statutaires entre les groupements forestiers d’Investissement et les Groupements Fonciers forestiers. Ces groupements s’occupent également de boiser et de l’équipement de certains terrains acquis. Même s’il existe un lien réel dans le mode de détention, en particulier le nombre d’associés qui détiennent les parts des actifs, il existe une différence significative. Bref, dans un Groupement Forestier d’Investissement, vous accédez à une part d’un bois selon le quota part investi, tandis que dans un groupement foncier forestier, vous disposez une parcelle connue, à la façon d’un bien en direct.

Words: 0
Characters: 1