La demande pour les pièces et la demande en Inde diminuent.

Aujourd’hui, 15/07/2016, à 13H53 : Les cours de l’or et de l’argent s’orientent vendredi à Londres vers leur première baisse hebdomadaire en sept semaines, chutant respectivement vers les 1 330 dollars et 20,20 dollars l’once. Les marchés des actions dans le monde ont reculé.

Pourquoi ces éléments sont importants et impactent les cours de l’or ?

Rebondissant de 0,6% par rapport aux plus bas de deux semaines hier, l’or en dollars US devrait mettre fin ce vendredi à 7 semaines de gains, alors que le métal jaune s’approche de ses pics historiques, au-dessus de 1 900 dollars l’once en été 2011.

Les cours de l’argent se sont maintenus proches des pics de deux ans de vendredi dernier, dépassant le gain d’un pourcent de l’or en juillet, jusqu’ici, avec une hausse de 8%.

L’indice de New York S&P500 a maintenant augmenté pendant trois semaines de suite, établissant jeudi un nouveau pic de clôture historique.

Les prix des obligations en zone euro ont reculé, alors que l’énergie et les métaux de base ont affiché des hausses.

La demande de détail pour les bijoux ne va probablement par reprendre à moins d’une forte correction des prix, a indiqué aujourd’hui un grossiste indien à Reuters. Un autre a affirmé que les investisseurs du pays ont commencé à vendre dès que les cours de l’or sont arrivés au-dessus de 30 000 roupies pour 10 grammes.

Metals Focus, le spécialiste britannique, a indiqué qu’une forte demande d’or en provenance de l’Inde et de la Chine aide rarement à pousser les prix fortement à la hausse. Mais elle peut aider à offrir un solide plancher aux prix.

Les prix de l’or en yuans ont chuté à Shanghai dans la nuit, mais ont étendu leur prime au-dessus des cotations de Londres vers plus de +5 dollars par once, lors du fixing de l’or de Shanghai.