L’or : la réforme du fixing de Londres de l’or.

Aujourd’hui, 18/06/2014, à 12H42 : Les cours de l’or se sont maintenus au-dessus de 1 270 dollars l’once mercredi matin sur le marché de référence de Londres. Les prix du Brut en Europe se sont stabilisés vers des points hauts de neuf mois et les marchés boursiers occidentaux ont affiché des hausses.

L’armée iraquienne a indiqué qu’elle avait repoussé les militants ISIS de Baiji, la plus grande raffinerie de pétrole du pays, à 130 km au nord de Bagdad.

Le nouveau président ukrainien, Petro Poroshenko, devait offrir un cessez-le-feu unilatéral selon Kiev, pour que les séparatistes pro-russes puissent rendre leurs armes.

« L’or a eu un rebond modeste ce mois-ci, qui, je pense, est arrivé à terme », estime le gestionnaire de fonds, Michael Shaoul, chez Marketfield Asset Management en charge de 20 milliard de dollars d’avoirs.

La corrélation de six mois entre l’or et les cours du pétrole est devenue négative pour la première fois depuis le milieu de l’année 2009, a indiqué Bloomberg.

« Le graphique de long terme pour le pétrole nous indique que le cours veut augmenter », a ajouté Shaoul.

Cotant en dollars un demi-pourcent sous le niveau de clôture de la semaine passée, les cours de l’or étaient moins fermes mercredi contre l’euro et la livre sterling. La devise américaine a reculé avant la décision d’aujourd’hui par la Fed concernant les taux d’intérêt à zéro et l’impression de monnaie dans le cadre du QE.

Les experts s’attendent à ce que la Fed annonce un autre tapering ou ralentissement du QE de 10 milliards de dollars, pour atteindre un total de 35 milliards de dollars par mois.

Les rendements des obligations de 10 ans ont reculé alors que leurs prix ont augmenté avant la décision de la Fed, offrant aux nouveaux acheteurs un revenu annuel de 2,64%.

Les cours de l’argent ont suivi celui de l’or, et ont aussi rebondi rapidement à partir de la baisse de mardi de 0,7% pour remonter vers les 19,75 dollars l’once, en légère hausse sur la clôture de vendredi.

L’organisation en charge du développement du marché de l’or, le World Gold Council, ou Conseil mondial de l’or, a annoncé une réunion le 7 juillet pour discuter de la réforme et de la modernisation du fixing de l’or de Londres, un point de référence pour la cotation du métal jaune qui est considéré comme référence quotidienne de prix dans le monde.

Les régulateurs britanniques et allemands ont exprimé un intérêt dans la façon dont est obtenu le fixing, « toute réforme ou remplacement du fixing doit servir les besoins de tous les participants du marché et satisfaire aux exigences d’aujourd’hui de transparence, de liquidité et de contrôle indépendant », a indiqué le Conseil, invitant les banques centrales, les compagnies minières, les affineurs et les régulateurs à être présent.