L’investissement locatif représente une manière financière intéressante pour pouvoir rentabiliser son épargne. Comme c’est le cas pour n’importe quelle acquisition de biens, on peut obtenir un ou plusieurs prêts immobiliers contractés auprès d’une banque. La première phase pour investir dans la pierre passe par le choix du lieu où l’on souhaite investir ainsi que la nature du logement. Il faut aussi effectuer une simulation de prêt locatif et se renseigner sur les taux de prêt immobilier de l’investissement locatif.

Détails du prêt immobilier pour l’investissement locatif

Les prêts immobiliers sont occultés par des dispositifs plus récents comme certaines aides de l’État. Ces investissements peuvent concerner le prêt locatif social et le prêt locatif intermédiaire. L’avantage avec ces aides de l’État est qu’elles permettent de bénéficier de taux d’intérêt indexé sur la rémunération du livret A. Ainsi, la SCI familiale ou l’investisseur particulier peut profiter de la TVA réduite à 5,5 % lors de l’acquisition de biens immobiliers. L’investisseur immobilier a également droit à une exonération de 25 ans de taxe foncière quand il s’agit de fabriquer un bien immobilier à usage locatif.

Pour bénéficier de ce moyen de défiscalisation d’impôt sur le revenu, il faudra respecter la durée de location précisée dans la convention signée avec l’État. Cet outil de réduction d’impôt sur le revenu est accordé lorsque le PLS représente au moins 50 % du montant à payer.

Comment faire le calcul de tranche marginale d’imposition ?

Comme le barème de l’impôt sur le revenu est progressif, cela signifie que chaque revenu imposable doit être réparti dans les différentes tranches. Chacune des tranches possède un taux d’imposition différent. Pour faire le calcul de tranche marginale d’imposition ou TMI, il faudra connaître le taux d’imposition applicable dont la partie supérieure de revenus soit la dernière tranche atteinte. Déterminer le taux marginal d’imposition en prenant le revenu imposable N, net de frais puis en le divisant par le nombre de parts. Il ne reste plus qu’à appliquer au résultat le barème progressif de l’impôt qui est défini par tranche.

Emprunter de l’argent pour investir dans le locatif

Souscrire un prêt immobilier pour acheter un logement à usage locatif c’est tout à fait possible en contactant les banques. Les établissements financiers accordent un prêt pour investissement locatif et même sans apport personnel. Bien que le taux d’endettement ne doive pas dépasser 33 %, tous les établissements bancaires n’appliquent pas les mêmes méthodes de calcul.

Les prêts immobiliers peuvent être de différentes catégories : amortissable, in fine, à taux variable ou fixe. Pour évaluer le taux d’endettement pour un prêt immobilier locatif, il faudra commencer par prendre en compte le loyer net puis évaluer le taux d’endettement futur.