Ratio or et argent, et couvertures short.

Aujourd’hui, 20/06/2014, à 10H50 : Les cours de l’or et les cours de l’argent ont reculé vendredi matin en Asie et à Londres après avoir bondi suite à ce que des analystes ont qualifié de couvertures à découvert ou « short covering ». Ces activités des spéculateurs sont une réponse aux combats s’intensifiant en Iraq et au fait que la Fed ait insinué que les taux resteraient inchangés à 0% jusqu’en 2015.

Les prix de l’or et de l’argent ont affiché de brusques gains hier alors que le dollar reculait et que les équités américaines ont calé vers des pics record.

Les marchés boursiers mondiaux ont culminé à des niveaux hauts record, et les prix des obligations du Trésor US ont reculé entraînant une augmentation de leur rendement.

La parité dollar / euro a poussé vers les 1,36 dollars par euro, et la parité de la devise américaine contre la devise britannique a atteint des pics de 5 ans et demi supérieurs à 1,70 dollars par livre sterling.

Le Brut s’oriente vers sa seconde semaine de hausse, avec les conseillers militaires américains qui devraient aider l’armée iraquienne à lutter contre les militants ISIS.

« Les troubles politiques en Iraq et en Ukraine continuent d’offrir du soutien », a indiqué à Bloomberg Dan Denbow, gestionnaire de portefeuille pour le fond d’un milliard de dollars USAA Precious Metals & Minerals Fund.

Mais la raison principale pour le rebond est Yellen. Les paroles de la présidente de la Fed lors de la conférence de presse de mercredi ont fait des étincelles pour le marché de l’or, qui était autrement très morose.

Le rebond des prix a été évidemment déclenché par la réunion de la Fed de mercredi soir, malgré le fait qu’il n’y ait pas eu de surprises, convient Commerzbank.

« Il n’y avait pas d’achats d’or physique cependant, mais principalement des transactions sur le marché des contrats à terme ou Futures. »

Le volume des Futures argent était jeudi deux fois la moyenne quotidienne du mois précédent.

« Il n’y a pas eu de facteur qui explique le grand pic de l’or », estime la maison de courtage américaine broker INTL FC Stone, mais les énormes short coverings pourraient avoir joué un rôle, particulièrement après que les niveaux de résistance importants aient été dépassés.

Un autre dealing desk qualifie la situation d’achat de valeur refuge et achat technique. Mais les paris contre les cours de l’argent par les traders spéculatifs ce mois-ci ont atteint des niveaux record historiques.

Les cours de l’argent ont rebondi de 5,0% jeudi, touchant le plus haut niveau depuis la mi-mars à 20,93 dollars l’once et poussant dans le rouge les positions à découvert short de l’argent d’une valeur de 2 milliard de dollars US.

Le ratio or sur argent est tombé à un point bas de 3 mois, avec les prix du marché établissant le ratio à une once d’or pour 64,1 once d’argent, soit une baisse sur le pic de quatre ans supérieur à 68 et atteint en mai.

Les indicateurs de valorisation de l’or sont haussiers, selon Scotia Mocatta, mais l’indice de force relative approche les 70, ce qui suggère que ce rebond est presque sur-acheté.

La banque ajoute qu’elle s’attend à un support de court terme pour les prix de l’argent vers les 20,40 dollars l’once, ce qui est proche de la moyenne mobile de 200 jours.