Plus, l’Ukraine et la demande de joaillerie en or en Chine.

Aujourd’hui, 07/05/2014, à 14H : Les cours de l’or ont chuté fortement mercredi midi à Londres, perdant 10 dollars par once après que le président russe Vladimir Poutine ait offert de chercher une solution à la crise ukrainienne, avant une réunion importante.

Les prix de l’or ont aussi chuté pour les investisseurs utilisant l’euro et la livre sterling, effaçant les gains de cette semaine. La devise américaine a maintenu des bas de plusieurs années sur le marché des changes.

Les équités européennes ont affiché des hausses cet après-midi.

« La reprise américaine qui reprend de l’élan et l’éventuelle désescalade de l’Ukraine seront des catalyseurs probables pour des cours de l’or plus bas », a affirmé le cabinet conseil à Londres, Metals Focus, dans un nouveau rapport.

De nouveaux chiffres US publiés aujourd’hui ont montré que la productivité économique a baissé entre janvier et mars plus rapidement que les prévisions des analystes, en baisse de 1,7% sur l’année.

Le coût du travail a quant à lui bondit de 4,2%.

Davantage de tapering par la Fed, une politique fiscale plus facile en Europe et une inflation basse continue sont des obstacles à venir pour le métal jaune plus tard en 2014, a ajouté le cabinet, prévoyant un point bas possible des cours de l’or de quatre ans à 1 100 dollars l’once.

Metals Focus voit la demande robuste venir des pays plus grands acheteurs d’or en Asie. Mais de nouvelles données de la China Gold Association parues mercredi ont montré que la croissance de la consommation d’or en Chine avait ralenti entre janvier et mars à presque zéro.

Augmentant de seulement 0,8% en tout au premier trimestre 2013, la demande chinoise a augmenté de 30% pour la joaillerie mais a chuté de 44% pour les lingots d’or avec les baisses des prix égratignant la confiance des investisseurs selon le président de cette association chinoise, Song Xin.

Après avoir culminé en début de séance mercredi, les cours de l’or de Shanghai ont fini la journée légèrement plus bas contre un yuan en baisse, poussant la prime de mardi de +1,40 dollars en plus du cours de Londres, à une réduction ou discount de -1,40 dollars par once, c’est-à-dire le cours de Londres en dollars par once moins 1,40 dollars par once.