Or : les tensions ukrainiennes sous-estimées dans le marché.

Aujourd’hui, 06/05/2014, à 13H : Les cours de l’or ont reculé à partir de points hauts de presque trois semaines mardi matin. Les confrontations violentes en Ukraine continuent. Et les marchés boursiers mondiaux ont aussi reculé, tout comme les commodités et les prix des obligations d’état.

Le dollar US a lui aussi reculé, touchant son plus bas niveau contre l’euro depuis le point bas de deux ans et demi atteint à la mi-mars, et son plus bas de 4 ans et demi contre la livre sterling après la publication de nouveaux chiffres du PMI qui ont montré une nouvelle hausse de l’activité manufacturière britannique.

Après le jour férié britannique ce lundi, le marché londonien a rouvert. L’or en livres sterling a baissé sous le niveau de clôture de la semaine passée à 770 livres l’once.

Le prix de l’or en dollars a baissé vers les 1 306 dollars l’once après avoir touché 1 315 dollars l’once, lors d’une séance américaine calme ce lundi.

L’or de Shanghai a fini la journée avec une prime en plus du cours de référence de Londres, de +1,30 dollars par once.

Le bureau asiatique de l’affineur suisse MKS a indiqué qu’il y avait eu en début de séance de très légers flux d’or dans les deux sens au-dessus de 1 310 dollars. Le pic de lundi est arrivé alors que les investisseurs privés échangeant des contrats or chinois ont décidé de liquider leurs paris baissiers, suite aux annonces de regain de violence en Ukraine.

Les analystes d’UBS restent neutres sur la perspective de court terme pour l’or et les autres métaux précieux, qualifiant 1 295 dollars de « support de court terme ».

HSBC est modérément positive, au contraire, prévenant tout de même qu’il est possible que les marchés financiers aient sous-évalué le risque géopolitique lié à la situation ukrainienne.

Avec l’or de retour au-dessus de 1 300 dollars l’once, le métal jaune semble bien placé pour coter plus haut, surtout si les tensions géopolitiques d’Europe de l’est restent élevées. La volatilité pourrait aussi augmenter.

La volatilité des cours de l’or amène la moyenne mensuelle d’avril au plus petit niveau depuis mars 2013, juste avant le krach des cours d’avril 2013, la plus forte baisse en 30 ans.