Platine et le palladium ont touché des hauts de 8 mois et de trois ans.

Aujourd’hui, 22/05/2014, à 14H14 : Les cours de l’or ont percé jeudi midi à Londres le seuil des 1 300 dollars l’once pour la septième fois ce mois-ci, puis sont retombés alors que les chefs militaires en Thaïlande (le troisième plus grand consommateur d’or en Asie) ont confirmé avoir pris le pouvoir du pays.

Les troupes ukrainiennes ont souffert leur pire attaque séparatiste avec dix soldats tués, et ce avant les élections nationales de ce week-end. La télévision de Moscou a montré aujourd’hui des images des troupes russes reculant des frontières ukrainiennes.

L’argent a culminé jeudi, en suivant les cours de l’or, touchant brièvement par soi-même un pic d’une semaine à 19,80 dollars l’once.

Les marchés boursiers du monde ont manqué de suivre Wall Street vers le haut après la publication de minutes de la réunion de la Fed indiquant que les décideurs politiques ont passé en revue des options de normalisation des taux d’intérêt de leurs niveaux actuels à 0%, et pensent que le milieu de l’année 2015 sera la date la plus probable pour ce faire.

Les métaux précieux industriels que sont le platine et le palladium ont touché des hauts de 8 mois et de trois ans respectivement, alors que le producteur sud-africain Implats a indiqué que la grève de 17 semaines concernant les salaires pourrait continuer plus longtemps.

Mercredi était comme « Un Jour sans fin » pour les cours de l’or, a indiqué la banque australienne ANZ dans une note, « avec peu de conviction contre la direction du marché ».

Le métal continue de consolider techniquement, a affirmé le groupe d’affinerie suisse MKS. « Nous nous demandons si l’écart de trading de plus en plus compressé des cours de l’or est une « formation en fanion » », a affirmé la maison de courtage INTL FCStone, indiquant un mouvement imminent.

« Les prix de l’or pourraient gagner [à avoir] plus de direction, d’un côté comme de l’autre, une fois que les élections ukrainiennes sont terminées », a-t-elle conclu.