Traduit du livre anglais de la canadienne Mary Elisabeth Croft, elle y dénonce le jeu du commerce, où seuls les Banksters ont une main mise pour être les gagnants. Elle incite les gens à se libérer des contraintes économiques qu’ils ont instaurées pour créer un monde meilleur.

Bankster, le livre

Le livre Banskster relate une enquête sur le monde très fermé de la finance internationale, pour expliquer le fonctionnement des emprunts proposés par les institutions financières, qui ont abouties à la grande crise économique. En plus, elle y raconte comment les banksters conditionnent la vie de chacun à travers l’argent, en lui donnant un pouvoir invisible mais contraignant. Celui de pouvoir réduire à néant même le sentiment amoureux de deux personnes qui se croyaient être des âmes sœurs. Cela résume Bankster, vol au-dessus de tous soupçons, mais pas seulement. On y lit également la monnaie prise à contre-pieds comme jamais, au point d’ébranler la croyance de certaines personnes sur la planète en détruisant ce « pouvoir » que la monnaie avait sur les hommes. Le site www.cratzy.fr souligne cette histoire selon le point de vue du lecteur. Les Banksters ne peuvent pas perdre dans ce monde, ils ont forcé tout le monde à jouer, à s’endetter.

Pourquoi le livre Bankster ?

Le Bankster Bouquin existe parce qu’il faut que chacun ouvre les yeux sur la façon de faire des Banksters. Ils sont considérés comme les rois du monde, ils ont tout fait pour inciter les gens à s’endetter encore et encore. Ce qui a conduit la finance internationale à la crise. A ce stade, ils sont maîtres pour minimiser leur responsabilité, alors que c’est leur prise de risque inconsidéré qui en est l’origine. Dans la préface Bankster, il est même stipulé que l’argent peut empêcher les gens de vivre ensemble, car il amène les gens à être distant et s’en trouve même séparés. Toute cette pensée est en fait le résultat du jeu du commerce, instauré par les Banksters pour avoir une main mise sur la population. D’ailleurs, les banquiers ont déjà leurs emprises sur tout : les médias, le gouvernement, l’éducation, même la religion.

Les changements espérés

Soyez le changement que vous voulez voir. Cela résume Bankster, le livre. Arrêter de croire aveuglement à ce que racontent les Banksters et le gouvernement. Refuser de participer au jeu du commerce qu’ils nous font faire insidieusement, car cela nous entraîne vers un endettement qui n’est que fictif. Arrêter de succomber à l’incroyable tromperie dans laquelle ils ont endoctriné le monde, selon laquelle leur modèle économique est la meilleure manière de vivre, alors que cela amène la population à devenir des esclaves économiques. Le livre Bankster encourage chacun à se battre pour ne plus être dépendant des Banksters. En créant un monde beaucoup plus grand, un monde meilleur, où l’amour, la paix, la lumière, la joie, la compassion et le pardon sont les maîtres mots, pour que chacun devienne ce qu’il est destiné à être, faire et avoir. Bref, le seul moyen de gagner c’est de ne pas jouer.