Discussions entre professionnels à Londres pour trouver une solution.

« Vendredi dernier s’est tenu un séminaire à Londres concernant le processus de découverte des cours de l’argent, le fixing. Trois idées sont ressorties de ce brainstroming entre professionnels », écrit Adrian Ash pour BullionVault Argent.

ligno

Premièrement, le fixing de l’argent ne sera pas réformé ni remplacé. Au lieu de cela, le fix prendra fin le 15 août 2014. La réunion de la semaine dernière n’aurait pas eu lieu si les faiseurs de marché actuels avaient décidé au lieu de cela de continuer le processus actuel. Donc se pose la question de l’utilisation d’un mécanisme construit à partir de zéro.

Deuxièmement, cependant, le monde veut un cours de l’argent de référence largement accepté. Pour le trouver, le marché de gros veut négocier avec un prix unique utilisé dans le marché dans son intégralité et qui offre un point de liquidité profonde.

Troisièmement, ce prix de cotation pour le négoce aura besoin d’échanges réels pour être obtenu. Donc ce marché a besoin de faiseurs de marché, prêts à acheter et à vendre en volume. Ce qui amène les grandes banques de métaux précieux de retour dans le débat.

Il y a eu vendredi sept présentations de plusieurs prestataires de service informatique, devant une audience de 100 personnes, dont les différents membres de la LBMA, plus la Banque d’Angleterre et les régulateurs britanniques observant le débat. BullionVault est un membre de la LBMA à part entière et à ce titre, j’ai pu prendre part aux discussions.

Trois d’entre eux ont suggéré de répliquer le processus du fixing comme il est, mais avec un ordinateur remplaçant le téléphone et un algorithme remplaçant le dirigeant (qui tranche sur la décision du prix pour le fixing). Les quatre autres veulent utiliser un intervalle de trading de 10 ou même 30 minutes, avec le prix final calculé comme moyenne des ordres d’achat et de vente.

Si vous avez lu nos avis sur le processus du fixing (qui doit être établi pour régler de vrais ordres d’achat et de vente et n’est pas un numéro magique), vous saurez quelle type d’approche nous préférons. Je ne peux être plus spécifique (la règle de Chatham Houseoblige), mais une des propositions en particulier offre en particulier ce que j’aurai espéré ni plus ni moins. Le gagnant sera celui dont la solution attire le plus d’intérêt des membres faiseurs de marché. C’est là où tout marché permettant le négoce avec une grande liquidité doit commencer.

Nous vous en dirons plus en temps et en heure. Les réponses des membres de la LBMA, BullionVault inclus, doivent être données ce week-end. La proposition gagnante commencera alors à mettre en place des tests quotidiens à partir de la mi-juillet. Sur notre site, en plus de la plate-forme des marchés, vous pouvez acheter ou vendre au Cours du jour suivant le fix de Londres, un prix mondialement reconnu et établi depuis 120 ans, avec des commissions les plus basses possibles.

Nous anticipons que nous offrirons les mêmes termes, référençant le nouveau processus du fix de l’argent après la mi-août. Car le marché professionnel cherche vraiment une solution crédible, transparente et profondément liquide. Le grand gagnant sera l’utilisateur final du marché des métaux précieux de Londres, qui est toujours aujourd’hui le cœur mondial du négoce des métaux précieux physiques.