L’investissement immobilier jouit d’un franc succès parmi les contribuables français. Rentable, mais aussi sécurisé, ce type de placement peut toutefois prendre des formes diverses selon les objectifs poursuivis et les montants investis. Vous désirez faire fructifier votre épargne, anticiper votre retraite ou préparer l’avenir de vos enfants ? Découvrez 3 solutions attractives pour investir dans l’immobilier.

Option n° 1 : choisir le crowdfunding immobilier

Véritable nouveauté dans le paysage de l’investissement dans la pierre, le crowdfunding immobilier séduit un nombre croissant d’investisseurs particuliers. En effet, cette méthode permet d’accéder au placement immobilier avec un faible ticket de départ, et n’exige pas d’apport personnel considérable. Elle vous permet d’investir à court terme et de bénéficier d’une rentabilité élevée, entre 7 % et 12 % de votre mise de départ. Attention, toutefois, à bien choisir votre intermédiaire si vous envisagez de réaliser un tel placement. Pour bien investir dans le crowdfunding immobilier, il vous faut choisir une plateforme fiable et sécurisée. Il vous faudra également planifier votre placement en amont, en réalisant vous-même vos comptes prévisionnels ou en vous faisant accompagner par votre conseil en gestion de patrimoine.

Option n° 2 : miser sur une société civile de placements immobiliers (SCPI)

Les sociétés civiles de placements immobiliers, ou SCPI, constituent également une solution sécurisée et rentable pour faire fructifier votre épargne. Avec ce système, tout comme le crowdfunding, vous n’achetez pas un bien immobilier en propre. Vous acquérez des parts de programmes immobiliers, avant d’être rémunéré à la hauteur de votre placement initial. Le principal avantage de cette méthode réside dans le confort de gestion : une société dédiée assure le suivi des travaux des programmes immobiliers, mais aussi la location des biens et la rémunération des investisseurs. Vous êtes ainsi déchargé des inconvénients traditionnels d’un achat immobilier, comme le retard des travaux ou encore le règlement des frais de notaire. Ce type de placement vous offre en outre une rentabilité élevée, à condition d’opter pour une SCPI de rendement (par opposition aux SCPI fiscales).

Option n° 3 : opter pour un investissement immobilier en loi Pinel

Le principe du dispositif Pinel diffère sensiblement des deux dispositifs présentés ci-dessus. En effet, la loi Pinel s’applique principalement aux achats immobiliers sur le marché du neuf, mais peut aussi concerner des biens anciens. L’objectif n’est pas non plus le même : contrairement aux SCPI et au crowdfunding, une acquisition immobilière en loi Pinel vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux, et non d’une rémunération financière. Vous vous engagez en effet à proposer votre bien à la location, contre une réduction d’impôt sur le revenu. Toutefois, ce type de placement peut aussi constituer une solution efficace si vous souhaitez réduire le montant de votre imposition tout en étoffant votre patrimoine familial.