Une bonne analyse graphique c’est quoi ?


Dans cet article,  nous allons voir les principaux styles de graphiques et un outil indispensable faisant partie de l’arsenal graphique

Les graphiques boursiers sont partout, dans nos journaux comme sur Internet. Impossible de les ignorer !!!

La représentation graphique est la base de l’analyse technique

Dans ce domaine, plus que dans tout autre, une image vaut mieux qu’un long discours.

La courbe continue représente les cours de clôture de l’action pour chaque jour reliés entre eux par une ligne

Graphique
La courbe en barres ou Bar Chart :

un « bar chart » permet d’afficher sur un graphique plusieurs données de cours : le cours d’ouverture, le plus haut et le plus bas de la séance ainsi que le cours de clôture

image

Graphique

Comme nous le voyons sur le graphique ci-dessus, le haut de chaque barre représente le cours le plus haut atteint pendant la séance, le bas des barres est le cours le plus bas de la séance

Le cours de clôture est représenté par le petit trait horizontal sur la droite de la barre, le cours d’ouverture étant représenté à gauche suivant le même système.

La courbe en chandeliers japonais : cette représentation graphique est de loin le plus utilisé en analyse technique

image

Comme pour les barres, les informations nécessaires à leur tracé sont au nombre de quatre : les cours d’ouverture, de clôture, le plus haut et le plus bas de la séance

À la différence des courbes en « bar chart », les mouvements baissiers sont représentés par des chandeliers rouges et les mouvements haussiers par des chandeliers verts.

C’est de suite visuellement plus clair !!!

Graphique

Pour certains traders, les chandeliers japonais offrent une mine d’informations en fonction de leurs formes et de leurs formations.

Ils essayent de maximiser leurs gains avec les chandeliers, mais croyez-en mon expérience cette méthode ne marche pas !!!

Je vous donne un exemple et peut-être le plus pertinent de tous les signaux en chandeliers.

image

La structure d’avalement haussière est formée à la suite d’une tendance baissière. Ainsi le chandelier vert avale complètement le chandelier rouge précédent

Voici un exemple de structure d’avalement baissière en réel sur le titre Air France, mais bien entendu cela ne marche pas à tous les coups, sinon ça se saurait…

Graphique en chandeliers japonais

Maintenant que l’on a vu les différents styles de graphiques, je vais vous montrer un outil dont je me sers assez souvent pour mieux visualiser la tendance d’une action et sa solidité et il s’agit : des droites de tendance

Les droites de tendance

Les droites de tendance sont des droites qui représentent des niveaux sur lesquels les cours viennent buter à plusieurs reprises

Elles peuvent être obliques, mais aussi horizontales

Elles peuvent être de deux types

Le premier type : la résistance : la droite horizontale résiste au cours et les empêche de monter

Graphique en unité hebdomadaire du titre AIRBUS

Graphique d'AIRBUS

Le deuxième type : le support : la droite horizontale supporte les cours et les empêche de descendre

Graphique du Crédit Agricole en unité hebdomadaire

image

Et voici un autre exemple d’un support oblique sur le titre LEGRAND en tendance haussière

 

Graphique de LEGRAND

Plus vous avez de points pour construire la droite de tendance et plus elle fiable, donc difficile à franchir

Si par contre, les cours cassent finalement la droite de tendance, alors il s’agit là d’un signal fort pour un changement de tendance

Sur le graphique de LEGRAND, une cassure du support oblique serait un fort signal baissier sur le titre

Conclusion

Votre analyse graphique doit être simple. Une petite droite de tendance dessinée sur votre graphique vaut bien plus que des dizaines d’indicateurs techniques

Et pour vous, quel est votre outil graphique le plus pertinent dans votre trading ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>