Proposé pour la première fois en 1964, le système de prévoyance du 3ème pilier est un régime de prévoyance suisse qui présente de nombreux avantages, surtout d’un point de vue fiscal. Encore mal compris, ce contrat a été conçu afin que vous puissiez jouir d’un meilleur niveau de vie pendant votre retraite.

Le 3ème pilier : une épargne individuelle et volontaire

Le système des trois piliers est un contrat de prévoyance qui repose sur l’assurance-vieillesse et survivants, la prévoyance professionnelle et la prévoyance individuelle. Le 1er pilier couvre les besoins vitaux, le 2e pilier vise à maintenir un niveau de vie convenable et le 3ème pilier suisse encourage à l’épargne volontaire. Ce dernier se présente sous deux formes, le 3eme pilier A et le 3ème pilier b. Il vous permet de cotiser pour votre futur selon vos moyens tout en suivant votre rythme. Des sites, tels que devistroisiemepilier.ch, vous permettra d’accéder à des explications plus approfondies sur le principe de cette épargne volontaire.

Ainsi, le 3ème pilier vise à vous encourager à faire une épargne individuelle en réduisant vos impôts de 20 à 40 %. A la différence du pilier A, le 3ème pilier B n’est pas très avantageux sur le plan fiscal. Dans tous les cas, les intérêts générés par le 3ème pilier ne sont pas déductibles d’impôt.

L’importance du troisième pilier

Le 3ème pilier peut vous aider à mieux appréhender votre retraite, dans les meilleures conditions possibles. Facultatif, ce contrat de prévoyance vous permettra de jouir d’une retraite anticipée. Selon le type de contrat auquel vous avez souscrit, il est également possible de bénéficier d’une assurance en cas d’incapacité de gain en se souscrivant au 3ème pilier.

Vous pouvez souscrire à un contrat 3e pilier auprès d’une banque ou auprès des compagnies d’assurance. Si vous êtes salarié ou travailleur indépendant, vous pouvez opter pour le pilier A. Le pilier B est quant à lui ouvert à tous. Dans le cas d’un décès, l’argent revient de droit à votre conjoint ou à vos enfants. Ils seront ainsi à l’abri du besoin.

La retraite : une étape cruciale

Partir à la retraite constitue une étape de la vie à laquelle vous devrez vous préparer à l’avance. Nombreux sont ceux qui considèrent et qui vivent la retraite comme un grand bouleversement. Votre rythme de vie, vos habitudes, votre vie en elle-même va changer et ne sera plus la même qu’avant. La cessation de toute activité professionnelle nécessite d’ailleurs une période d’adaptation, tant sur le plan moral que physique. Une fois à la retraite, en effet, vous allez être contraint à passer plus de temps chez vous, alors que vous vous étiez habitué à avoir un rythme de vie bien rempli. Sans oublier que la retraite est souvent associée à la vieillesse. Toutefois sachez qu’elle n’en est pour le moins pas une fatalité. Ce sera simplement l’occasion de vous ouvrir à de nouvelles perspectives et à un nouveau mode de vie. Parfois il peut être judicieux d’avoir recours à une assurance vie si on a peur de laisser ceux que l’on aime dans le besoin.

Autres conseils pour bien préparer la retraite

Il y a beaucoup de choses que vous avez entendues sur la retraite qui ne sont peut-être pas vraies. Vous pensiez peut-être qu’épargner et investir suffirait à subvenir à vos besoins. Après des années d’épargne en vue de la retraite, vous pourriez constater que vous n’avez toujours pas suffisamment mis de côté. Vous n’aurez peut-être pas assez d’argent pour couvrir toutes vos dépenses en raison de l’inflation, de l’augmentation du coût de la vie et de la hausse des frais de santé. En outre, vous avez peut-être encouru des dépenses imprévues ou subi des pertes dans votre portefeuille d’investissement. Si c’est le cas, voici quelques moyens d’ajuster vos finances afin de pouvoir mieux prendre soin de vous.

Prenez soin de votre santé

La médecine préventive réduit le besoin de traitements médicaux coûteux. Vous devriez passer des examens médicaux réguliers. Veillez à avoir un régime alimentaire nutritif, à faire de l’exercice tous les jours et à dormir suffisamment tout au long de la nuit. La surveillance de votre cholestérol et de votre tension artérielle peut vous protéger d’un accident vasculaire cérébral ou d’une crise cardiaque. En outre, les vaccinations vous protégeront de maladies comme la grippe ou d’autres maladies contagieuses. Vous pouvez également demander à votre médecin de vous indiquer les tests médicaux à effectuer pour surveiller votre santé. Lisez également les avis sur les systèmes d’alerte médicale si vous vivez seul et avez des problèmes de santé chroniques. Trouvez-en un qui corresponde à votre budget et qui réponde à vos besoins.

Gérez mieux votre argent

L’établissement d’un budget est important, quelle que soit la quantité d’argent que vous avez sur votre compte bancaire. Si vous ne créez pas de budget, vous êtes plus susceptible de dépenser de l’argent pour des choses dont vous n’avez pas vraiment besoin. Une autre mesure à prendre concernant vos finances est de réduire vos dettes. Plus vous avez d’argent injectés dans les crédits, des prêts, les factures médicales et autres dettes, moins vous aurez pour la retraite. Vous pouvez négocier avec les créanciers pour obtenir de meilleurs arrangements, ou développer une deuxième source de revenus à appliquer à la dette.

Monétisez vos compétences en ligne

Au cours de votre longue vie professionnelle, vous avez probablement acquis de nombreuses compétences. En fonction de votre carrière, vous pouvez chercher à adapter votre profil à du commerce en ligne pour améliorer votre qualité de vie et vos revenus. L’enseignement, l’assistanat de direction, la rédaction … Beaucoup de missions rémunérées peuvent s’effectuer virtuellement.

Ne pensez pas à la retraite comme à un moyen de se retirer du monde. Il est bien plus constructif de la considérer comme un nouveau mode de vie. En prenant soin de votre santé, en gérant mieux vos finances et en monétisant vos compétences en ligne, vous commencerez bientôt à voir votre retraite comme une nouvelle aventure.