L’un des meilleurs moyens de faire fructifier son argent est d’investir dans une Société Civile de Placements Immobiliers. Une SCPI permet à un investisseur d’acheter et de gérer un bien immobilier locatif à travers un placement collectif. Toutefois, en s’engageant dans une telle affaire, l’investisseur prend quelques risques. Il est donc important de bien estimer sa crédibilité avant toute décision. Comment donc évaluer la fiabilité d’une SCPI ?

L’ancienneté, la notoriété et la taille

Avant d’investir dans une SCPI de rendement, vous devez tenir compte de plusieurs critères. Parmi eux, figurent :

  • L’ancienneté : bien gérer un patrimoine immobilier n’est pas une mince affaire. De ce fait, pour être vraiment efficace, une Société Civile de placements Immobiliers doit avoir de l’expérience. C’est la raison pour laquelle l’idéal est de porter votre choix sur une société ayant au moins dix ans d’ancienneté ;
  • La notoriété : plus une SCPI jouit d’une excellente notoriété, plus vous pouvez être sûr de sa fiabilité ;
  • La taille : mesurer la taille de la structure revient surtout à vérifier sa capitalisation boursière de l’année précédente. Généralement, les meilleures sociétés affichent une grande capitalisation financière. Elles sont ainsi beaucoup plus rassurantes pour l’investisseur.

Toutefois, il faut retenir que ce dernier critère ne doit pas non plus être incontournable dans le choix de votre SCPI. En effet, une société disposant d’une capitalisation financière élevée a forcément un parc immobilier important à gérer. Cela peut alors engendrer certaines erreurs lors de la répartition des capitaux.

Le taux de rendement et le report à nouveau

Le taux de rendement d’une telle structure est également connu sous le nom de taux de distribution sur valeur de marché (TDVM). Il permet surtout de vérifier la performance globale d’une société au cours d’une année entière. Dans la majorité des cas, une bonne SCPI propose un taux de rendement compris entre 4,50 et 6 %. S’il est inférieur à 4,50 %, vous risquez d’avoir, à la fin de chaque mois, des dividendes extrêmement faibles. Il se pourrait même que vous ne touchiez aucun bénéfice. Quant au report à nouveau, il est un critère qui permet de juger de la solidité et du sérieux de la société avec qui vous êtes sur le point de faire des affaires. Il correspond à la réserve de trésorerie que détient la structure. Cette réserve assure non seulement le rendement, mais aussi l’entretien du parc, le roulement des locataires et les travaux de réhabilitation des immeubles. Le report à nouveau est très important, car il vous permettra également de toucher vos dividendes dans le cas où les logements resteraient vides.

Le taux d’occupation

Le taux d’occupation joue un grand rôle dans la fiabilité d’une SCPI. Il en existe deux catégories : le taux d’occupation locatif et le taux d’occupation financier.

Le taux d’occupation locatif

Ce taux d’occupation vous permettra d’indiquer la proportion du parc immobilier qui est loué. Bien que sa baisse et sa hausse ne soient pas un problème, il est tout de même nécessaire que l’équipe de gestion vous donne des précisions à ce sujet.

Le taux d’occupation financier

Ce pourcentage est aussi très important. Il correspond à la proportion de tous les loyers perçus par la SCPI par rapport à sa capacité financière totale. Il peut également vous permettre de connaître le nombre de locataires occupant les logements et de savoir s’ils paient tous leurs mensualités.

La valeur de réalisation

La valeur de réalisation correspond à la plus value financière que vous pourrez obtenir lorsque vous revendez vos parts immobilières. En effet, lors de la souscription à une SCPI, vous achetez une part dont le coût intègre certains frais ayant trait à la fiscalité. Si vous décidez de mettre ces actions sur le marché, vous les céderez à un prix n’incluant aucune de ces charges. Dans ce cas-ci, seul le temps peut permettre à la valeur de retrait de couvrir les frais avant la cession des parts. À cet effet, il est important qu’une expertise soit réalisée au moins une fois par an. Elle vous aidera à déterminer la valeur vénale de chaque logement. Vous pourrez ainsi revendre vos parts au bon moment afin d’obtenir des bénéfices.

Le nombre d’immeubles détenus par la société de gestion

La société de gestion est le service qui s’occupe de la gestion de tous les actifs d’une SCPI. Vous devez vous renseigner sur le nombre de bâtiments qu’il détient. Si la structure possède plusieurs dizaines de logements, vous pourrez être sûr que la rentabilité de votre investissement immobilier sera excellente sur le long terme. Avant donc d’investir dans une Société Civile de Placements Immobiliers, vous devez nécessairement tenir compte de ces critères. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez évaluer la fiabilité de votre futur investissement.