L’idée de faire fructifier votre argent, cela vous parle ? L’investissement financier est plus que jamais une valeur refuge pour anticiper des changements économiques majeurs. En faisant les bons choix, vous pouvez sécuriser votre situation et espérer constituer un patrimoine durable. Vous ne savez pas vers quelle solution vous tourner ? Cet article décortique 5 placements financiers pour investir son argent en fonction de ses besoins.

1. Épargner pour mieux investir

Ce premier conseil ne satisfera peut-être pas les personnes qui souhaitent récolter les fruits de leurs placements rapidement. Néanmoins, il est important de le préciser afin de faire les meilleurs choix possibles. Vous avez une coquette somme en votre possession, des suites d’une succession par exemple ? Vous vous demandez alors où investir cet argent, car il s’agit d’un montant conséquent qui mérite d’être rentabilisé. Pensez à l’épargne. Certes, ce n’est pas un placement à proprement parler qui vous fera gagner des euros. Voyez plutôt cela comme un placement prudent qui vous servira de matelas de sécurité. Placez un pourcentage de la somme sur un compte épargne et gardez-le au chaud. Au cas-où d’autres placements venaient à mal tourner, vous aurez toujours en réserve une somme de secours. Dans le domaine de l’investissement, il faut toujours avoir un coup d’avance !

2. Investir dans l’immobilier

Le placement financier le plus connu est l’investissement immobilier. Le fait de commencer à placer son argent assez tôt permet de réaliser des plus values et de se constituer un patrimoine immobilier solide. Deux possibilités s’offrent à une personne qui souhaite investir dans la pierre : l’investissement locatif ou l’achat de parts de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Dans le premier cas, il s’agit de devenir propriétaire d’un immeuble et de le louer par la suite. La personne perçoit alors des revenus réguliers grâce aux loyers versés par le ou les locataires. Dans le deuxième cas, l’investisseur achète des parts de sociétés et ces dernières investissent elles-mêmes leur argent dans des biens immobiliers. L’investisseur récolte alors les fruits de cet investissement indirect. Cette alternative est intéressante car l’investisseur n’a pas de biens à gérer, contrairement à l’investissement locatif.

3. Placer son argent en bourse

Acheter les actions d’une entreprise vous intéresse ? L’investissement en bourse est peut-être fait pour vous. À ce jour, placer son argent en bourse fait partie des meilleures alternatives qui soient pour récolter des dividendes sur le long terme. Tant que l’entreprise prospère, l’investisseur est sûr de gagner de l’argent. Toutefois, ce milieu de la finance peut faire peur. Les profanes pensent qu’il faut avoir des connaissances particulières en la matière pour sortir leur épingle du jeu. En réalité, cela est plus simple qu’il n’y paraît. Les plus téméraires pourront investir en bourse par leurs propres moyens et placer leur argent dans des fonds d’investissement. Les plus frileux pourront compter sur l’accompagnement de professionnels, spécialisés dans les placements en bourse. Ainsi, cette aide extérieure permet de cibler les attentes du futur investisseur et de sélectionner les entreprises adaptées.

4. Faire du profit grâce à l’assurance vie

L’assurance vie est un placement qui fait moins rêver, cependant il est encore choisi par bon nombre de gens. Ces derniers voient en ce placement un moyen simple d’investir leur capital tout en assurant à leurs descendants de toucher une somme d’argent. Là encore, plus l’épargne commence tôt et plus la récolte des fruits sera conséquente. La rentabilité d’un contrat d’assurance ne dépend pas d’un taux fixé par l’État, mais de multiples critères. Les intérêts générés dépendent notamment du fonds en euro lié à un contrat d’assurance. Il s’agit d’un des supports financiers proposés par le contrat d’assurance et permet au souscripteur d’offrir une certaine garantie de son capital. Cela signifie que la somme investie peut être récupérée. Les unités de compte peuvent aussi être investies. Le risque en perte de capital existe, mais le rendement est plus élevé que celui des fonds en euros.

5. Financer des TPE et des PME

Ce dernier placement financier concerne essentiellement les investisseurs avertis. Vous pouvez choisir de croire au potentiel économique d’une petite ou d’une moyenne entreprise qui vient de se lancer. Néanmoins, ce placement sera un bon complément à côté d’une source plus sûre comme l’investissement immobilier. La fragilité de ces TPE et PME plaît à certains, d’autres y voient surtout une croissance exponentielle à la clé. La capitalisation de cet argent investi donne aussi l’occasion de faire du placement éthique. Tout le monde ne souhaite pas acheter des parts de multinationales. Les investisseurs contribuent aussi à l’émergence de start-ups d’un nouveau genre, innovantes, qui respectent davantage les droits humains et les enjeux écologiques. Dans ce cas, prêter de l’argent à ces entreprises présentes sur des plateformes de crowdfunding les aide à se développer et il y a des avantages fiscaux en retour.