asac

 

Forte désormais de 60 années d’ancienneté, l’Asac Fapès commence à être une « vieille dame » sur le marché français de l’assurance. Pour autant, l’Association a su développer et faire évoluer tout au long des années une offre performante et compétitive au service de ses adhérents.

Souscrit auprès d’Allianz Vie, Easy Prèv’ est une « temporaire décès ». Concrètement, Easy Prèv’ permet à une personne (généralement un père ou une mère de famille) de garantir le versement d’un capital fixé par avance en cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Souscrire un tel contrat est une sécurité pour une personne ayant des charges de famille, en raison de la forte chute de revenu dès lors que l’un des deux parents décède.

Easy Prèv’ permet au souscripteur de choisir librement le capital décès / PTIA garanti, dans une fourchette allant de 10 000 à 400 000 €. Bien évidemment, plus le capital garanti est élevé ainsi que l’âge du souscripteur, plus l’assureur sera vigilant en termes de sélection médicale.

Toutefois, le remplissage d’un questionnaire d’état de santé est suffisant en termes d’acceptation médicale (sous réserve de l’absence de risque particulier) pour une personne âgée de moins de 50 ans et un capital garanti jusqu’à 200 000 €.

La cotisation à payer est connue d’avance et publiée par l’Association Asac Fapès. Concrètement, le tarif est revalorisé :

  • tous les 5 ans pout un adhérent âgé de moins de 40 ans, c’est-à-dire respectivement à 30 ans, 35 ans et 40 ans,
  • tous les 3 ans entre 40 et 47 ans, avec un ajustement à 43 puis 47 ans,
  • tous les 2 ans au-delà.

Conformément aux pratiques du marché de la prévoyance décès en France telles que relevées par Good Value for Money, Easy Prèv a un tarif différencié selon que l’adhérent est fumeur ou non-fumeur. En revanche, Easy Prèv ne distingue pas la nature de l’emploi occupé dans ses tarifs, ce qui est un avantage pour les personnes à moindre revenu et généralement aussi davantage exposées en risques comme les ouvriers, les agriculteurs et les personnes exerçant un métier soumis à mobilité.

Enfin, Easy Prèv’ permet la couverture optionnelle d’une garantie de doublement du capital garanti en cas de décès accidentel.

Si le souscripteur le souhaite, Easy Prèv’ permet de souscrire uniquement une garantie dite de « rente éducation » dont l’objectif est de sécuriser financièrement les études et les dépenses quotidiennes de ses enfants en cas de décès. Easy Prèv’ permet à l’adhérent de définir comme il le souhaite les enfants nominativement couverts avec pour chacun d’eux :

  • le montant de la rente annuelle entre 1 000 € et 10 000 €,
  • l’âge de fin de garantie entre 18 et 27 ans.

Le paiement de la cotisation peut être réalisé au choix de l’assuré (sous réserve du respect des minima prévus au contrat) à une fréquence mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle.

Principaux atouts d’Easy Prév’

  • Tarif particulièrement compétitif, évalué par Good Value for Money comme étant parmi les plus bas du marché.
  • Evolution du tarif du contrat dans le temps (en fonction de votre âge) tout à fait conforme à l’évolution du risque de l’adhérent.
  • Coût forfaitaire et indépendant de l’âge de l’assuré de la garantie optionnelle de décès accidentel situé à 43,60 € par an pour un capital assuré de 100 000 €.
  • Possibilité de souscrire une garantie décès de 125 000 € quel que soit son âge(jusqu’à 70 ans) avec le simple remplissage d’un questionnaire d’état de santé.
  • Possibilité de souscrire uniquement une garantie dite de « rente éducation » au profit de tout ou partie de ses enfants garantissant le versement d’une rente de 1 000 à 10 000 € par an jusqu’à un âge compris entre 18 et 27 ans.

Principaux inconvénients d’Easy Prév’

  • Absence d’option de triplement du capital garanti en cas de décès accidentel suite à un accident de la circulation.
  • Limitation du montant global garanti en rente éducation (à ses différents enfants) à 30 000 € par an.
  • Limitation de la couverture du risque de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) à l’âge de 62 ans.