Que vous ayez 100, 1 000 ou même 1 000 000 euros sur votre compte bancaire, il est toujours nécessaire de faire des placements financiers pour gagner des intérêts. Mais où devraient-ils être placés ? Quel est le bénéfice à attendre ? Peut-on disposer de son argent dès que le besoin se pose ? Pour chaque investissement que nous faisons, nous devons nous poser les bonnes questions.

Le livret A, un placement populaire en France

À l’opposé du compte courant ou d’épargne, le livret A fait l’objet d’une rémunération. Et parce que votre compte est extrêmement liquide, vous pouvez retirer des fonds à tout instant sans payer de frais. De plus, il est exonéré de tous impôts. C’est donc un moyen d’obtenir une défiscalisation de votre patrimoine, tout en réalisant un placement rentable. Son principal inconvénient est l’amenuisement de son taux d’intérêt (0,75 % sur une année). De ce fait, certains pensent même qu’il est quasiment nul, d’où l’importance des autres options de placement pour faire fructifier son épargne.

Assurance-vie, un placement bien connu

Ce type de placement a toutes les faveurs des Français. Et toute forme d’épargne, y compris l’épargne retraite, peut en être concernée. Mais notez qu’il a plus que de simples avantages ! C’est pourquoi, vous devez revoir tous ses contours avant de vous abonner. Contrairement à l’appellation « assurance », l’assurance vie n’offre aucune garantie. Toutefois, en plus d’être facilement accessible, l’assurance-vie est un placement rentable. Et les fond sont disponibles à tout moment, sur simple demande. Pour bénéficier d’avantages fiscaux, il vaut mieux maintenir votre engagement contractuel pendant plus de 8 ans. Le problème est que son rendement est particulièrement bas : 2 %.

Le placement immobilier

Il existe de nombreux investissements possibles dans le secteur immobilier. Le placement immobilier pour gagner des loyers mensuels est une option intéressante. Mais c’est aussi une bonne idée d’acheter de nouveaux biens immobiliers sans impôts, via la loi Pinel. À côté de cela, il existe les SCPI. La SCPI se charge de collecter les fonds auprès des investisseurs afin de les investir dans les portefeuilles immobiliers et d’en assurer la gestion. Pour les souscripteurs, cette pratique est plus avantageuse que le livret A et l’assurance vie : environ 3 à 4 % d’intérêt par an.

La bourse, un mode d’investissement incontournable

Il existe plusieurs options pour investir le produit d’épargne en bourse. Toutefois, il convient de faire le choix des actions et produits financiers sur lesquels investir. Dans ce sens, vous pouvez solliciter votre conseiller financier pour vous guider. Les plus-values dépendront largement de votre risque. C’est pourquoi, des stratégies très spécifiques doivent être identifiées en amont. Voulez-vous que votre placement s’agrandisse lentement mais de manière sûre ? À défaut, souhaitez-vous un gain substantiel et rapide, avec des risques élevés de pertes ? Tout cela est possible en bourse. Faire fructifier son épargne n’est qu’une question de choix et de stratégie.